De quoi relancer la vente de poupées Voodoo

Je suis rentrée de Paris lundi dans un gentil navion Ryanair qui a eu le bon goût d’être à l’heure. Je me suis encore endormie pendant le décollage, je pense un jour donner des cours à ceux qui ont peur en avion.

Donc j’arrive à l’aéroport de Dublin, et au lieu de rentrer à Galway, je voulais aller dans le centre de Dublin pour rejoindre mon chéri qui le matin même avait validé un dernier exam à la fac locale. De quoi fêter un peu la chose puis visiter Dublin qu’est plutôt une jolie ville.

Sauf que j’avais pris mes billets de bus bien avant tout ça et j’avais un ticket « Aéroport – Dublin City – Galway ». Bon, plutôt que de racheter un ticket, j’vois avec le chauffeur si ça pose pas de problème que je descende à Dublin, pas de soucis, tout va bien, de toute façon y a un arrêt prévu, j’fais comme je veux et tout. Nickel.

Monsieur le chauffeur du bus de CityLink, je te déteste bien comme il faut. Et si j’avais le moindre espoir que ça ait réellement un impact, je te maudirais sur 150 générations.

Donc le bus démarre, et mon ami chauffeur qui passe une annonce comme quoi finalement, on fera pas d’arrêt à Dublin. Prochain arrêt Galway.

Merci. Beaucoup.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une réflexion sur “De quoi relancer la vente de poupées Voodoo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s