Mon corps et moi : you’re broken and I’m pissed

Doomed from the start
We met with a goodbye kiss, I broke my wrist
It all kicked off, I had no choice
You said that you didn’t mind ’cause love’s hard to find
Maybe the days we had are gone, living in silence for too long
Open your eyes and what do you see?
No more laughs, no more photographs

Turning slowly, looking back, see
No words, can save this, you’re broken and I’m pissed
Run along like I’m supposed to, be the man I ought to
Rock and Roll, sent us insane, I hope someday that we will meet again


Running wild
Giving it everyone, now that’s all done
Maybe the days we had are gone, living in silence for too long
Open you’re eyes and what do you see?
The last stand, let go of my hand

Turning slowly, looking back, see
No words, can save this, you’re broken and I’m pissed
Run along like I’m supposed to, be the man I ought to
Rock and Roll, sent us insane, I hope someday that we will meet again
You go your way and I’ll go my way
No words can save us, this lifestyle made us
Run along like I’m supposed to, be the man I ought to
Rock and Roll, sent us insane, I hope someday that we will meet again 

Je ne hais pas mon corps, c’est le mien, je vis avec, je fais des efforts pour voir le meilleur en lui, mais je suis bien forcée de constater que c’est une relation à sens unique.

J’aimais bien mes yeux, une vision impeccable, une couleur pas dégueu. Depuis 2-3 ans ils tirent sur le marron et j’ai besoin de lunettes.
J’ai souvent reproché à mes cheveux de partir dans tous les sens et d’être ingérables. Maintenant ils m’ont posé un ultimatum : après shampoing et fer à lisser ou ça ressemble à rien.
Mais la où la rupture est belle et bien consommée, c’est mon dos. On a essayé de résoudre nos problèmes, d’essayer différentes méthodes, mais le courant ne passe plus.

Donc ça remonte au lycée, quand au bout d’un moment j’en ai eu marre d’avoir régulièrement mal, j’ai vu mon docteur qui m’a préconisé 10 séances chez son kiné, spécialisé en kiné du sport, contrairement à moi qui suis spécialisée en mal au dos de la larve. 10 séances inutiles, chacun campant sur ses positions, le kiné tentant une médiation en expliquant à mon dos qu’on pouvait pas continuer, mon dos qui re-déplaçait chaque vertèbre péniblement remise en place. On a décidé de faire une pause.

J’ai ensuite été chez l’ostéo. Mon dos et moi on a ainsi eu quelques belles années, une visite chez l’ostéo-gourou-magicien, ça craquait dans tous les sens, et on partait pour 6 mois de paix sans douleur.

Puis mon dos et moi on a déménagé, et l’ostéo n’a pas suivi (vous noterez que cette fois c’est pas nous qui y avons mis de la mauvaise volonté). Je trouve donc un autre ostéo, mais la magie n’opère pas. Pas de craquement, pas de 6 mois de bonheur. En réalité après cette séance j’ai passé ma journée à me plaindre que j’avais mal partout.

Puis on a re-déménagé, en Irlande donc, c’est bien tu suis, et le Masseur-kiné-ostéo s’est trouvé inclus dans le package job. A savoir qu’il passe 1 fois par semaine au bureau, qu’on peut s’inscrire pour des séances de 20min qui sont remboursées par la mutuelle payée par l’entreprise. Bon, ça mon dos s’en fout, mais moi pas. Et il semblerait qu’on ait trouvé un terrain d’entente à raison d’une session toutes les 2-3 semaines. Parce que même si mon dos ne fais aucun effort, je veux croire en cette histoire.

Ça plus le fait que la greffe de dos est pas forcément un plan B disponible. Aussi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s