Fail is my lifestyle

Je crois qu’hier mon cerveau a essayé de tuer mes pieds. Je ne peux pas le prouver, mais l’enquête a révélé des éléments troublants.

Lundi je commençais une formation de 5 semaines et je me suis dit que, comme pour ma formation initiale, j’allais la jouer « Un esprit sain dans un corps sain » et aller au boulot à pied, aller-retour. Sauf que ma formation de départ était en octobre et que là on est en juillet, du coup, il pleut vachement plus. Vous ne le croirez peut être pas, mais l’office du tourisme Irlandais refuse de m’embaucher pour leur faire de la pub, ce qui a tendance à faire mal à mon petit coeur. Enfin bref, esprit sain, corps sain, ça va ensemble, ce qui explique que je n’ai ni l’un ni l’autre.

Mais c’est pas bien grave puisque lundi il a plu et mardi aussi (et je parle de la grosse pluie qui tache). Mais mercredi, ô joie, je me lève et je vois un grand soleil, le truc jaune là haut qui brille et qui donne chaud ! Bon, après le ptit dej et la toilette, ça brillait déjà vachement moins, genre tout gris foncé. Mais, tant qu’il pleut pas, il y a de l’espoir et je décide d’entamer mes 40 minutes de marche. Avec mes chaussures à talons. Oups.

En chemin tout se passe bien, je constate même que je me suis très bien acclimatée à l’Irlande, je suis en T-shirt par une canicule de 15°C, chose que ne serait jamais arrivée avant.

Puis j’arrive au bureau, j’me pose. Et c’est là que tout à basculer. Je me relève, et je constate qu’il est très difficile de poser le pied gauche par terre, notamment grâce à une grognasse d’ampoule sur mon talon. Je passe donc le reste de la journée à ménager mon pied, ce qui conduit fatalement à une série de crampes dans la jambe concernée, avec un échantillon gratuit de grève du genou. Joie.

Mon chéri vient me chercher le soir pour rentrer en voiture. Je m’arme d’une aiguille et je vais dans la salle de bain commettre un ampoulicide, qui a failli se transformer en piedicide. En effet, j’étais assise, l’aiguille dans le pied, quand soudain, je réalise que j’ai pas pris de coton. En toute logique (ma logique), je me lève pour aller en chercher, posant le pied déjà traumatisé par terre, avec un petit cri et quelques insultes.

M’enfin tout s’est bien terminé pour le Dr. Linz, le pied s’est vu muselé d’un pansement et a décidé, sous la menace, de ne pas porter plainte.

There’s a new butcher in town.

L’image vient de http://www.customminifig.co.uk/scary-custom-minifig-lego-doctor/, pas de ma salle de bain.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions sur “Fail is my lifestyle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s