Le jour le plus long

1

Le jour le plus long commence à 5h30 histoire de bien planter le décor. J’ai récemment abdiqué sur le port du t-shirt au boulot et j’ai investi dans 2 hoodies chauds et confortables (lui et lui), idéal pour la sieste.

La matinée se passe relativement sans accro, exceptions faite de ces petite coïncidences qui me traumatisent (que des clients belges au téléphones, et la moitié des remboursements effectués étaient pour des clients appelés Justin, mais ça reste beaucoup moins traumatisant que la semaine dernière avec tous les clients qui étaient nés le même jour que moi, dont un qui venait de mourir. Ambiance).

Et là c’est le drame, la cafétéria de la môôôôôôôôrt qui possède le super pouvoir de ralentir le temps de digestion pour bien profiter de chaque instant.

A l’origine du problème la cuisine gastronomique locale. N’ayant pas encore abandonné à 100% mon régime (juste 99%) j’opte régulièrement pour l’option végétarienne à la cantine. Il faut savoir, et nos cantiniers font un travail remarquable pour nous le rappeler chaque jour, que végétarien n’est pas synonyme de diététique.

On pourra citer en exemple les criminels beignets de courgettes qui m’ont été assénés. Composés à 99.99% de graisse pure et 0.01% de courgettes.

Le truc qui fait passer ton ventre en bullet time sans les techniques d’esquives.

L’après-midi se déroule donc patiemment, mon hoodie me vantant ses qualités d’assistant de sieste qualifié.

J’appelle des gens, je traduis des trucs, je lis mes mails…

 De : Déménageur n°354
 A : Linz
 Sujet : Devis
 Salut Linz, si tu cherches toujours à déménager ton piano, on peut te le faire pour la modique somme de : 1 bras + 1 rein + ton âme. (Compter l’autre rein pour les frais d’assurance).
 Bisous
 De : Linz
 A : Déménageur n°354
 Sujet : LOL.
 Salut Madame, pour ce prix-là je me rachète un piano.
 Bisous

Petit passage sur Facebook, histoire de m’assurer que mes camarades n’oublient pas de maintenir mon niveau d’invitations Sim City non-répondues au-dessus de 100.

Ma cheffe qui choisit d’entamer la conversation sur les cupcakes Nutella-beurre de cacahuète de la femme du collègue. Je me souviens avec émotion dudit cupcake (non vraiment c’est sublime, cette femme est un génie du cupcake, on ne peut pas mourir sans en avoir mangé (en revanche, si on est sensible au diabète et au cholestérol, on risque mourir en en mangeant un)). Et pendant ce temps mon ventre m’explique que non, là, vraiment, si on pouvait se concentrer sur autre chose que le cupcake Nutella-beurre de cacahuète parce que les beignets de courgette essaient de me tuer et que mon ventre peut pas être sur tous les fronts à la fois.

Le collègue d’en face qui viens discuter aussi à base de : Putain, merde, fait chier, la connasse de pute de chef elle trouve que j’suis grossier.
C’est dingue comme les gens sont prompts à porter de tels jugements…

Cheffe : Ca va Linz, les travaux, ça fait pas trop de bruit ?
Linz : La scie à métaux qui donnerait des pulsions de meurtre à un sourd là ? Noooooooooon ça va !

Hoodie : Tes paupières sont louuuuuuuuuuurdes

Collègue : T’sais quoi j’m’en bats les c*******

Mon ventre : Tain, sans déconner des courgettes… La prochaine fois prends les frites comme tout le monde.

Cheffe : Le cupcake framboise aussi est bon.

Chris Martin : ♫ Ouuuuuuuuuuuuuuuuh ouh ouh ♪

Amoureux : Dominos ce soir
Linz : Ouaip
Ventre : !!!!!

Déménageur n°1864 : Si y a un escalier faudra faire un don de moelle. Bisous

GNAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Tu viens dîner mercredi soir ?

0

Attention, ce post peut heurter la sensibilité de ceux qui en ont (de la sensibilité). Avant de me jeter des cailloux, je sais que c’est mal de faire un post comme ça, c’est un très gentil collègue et tout allait bien tant qu’on travaillait pas directement ensemble, mais depuis le début de la formation je le supporte 8h par jour, sans jamais dire de méchancetés parce que j’ai beaucoup de retenue, mais que trop c’est trop, je dois me défouler sur mon blog. Appelons le M. Pignon. Mon M. Pignon à moi est Allemand. L’Allemagne compte un peu plus de 80 millions d’habitants. Et bien pour vous donner une idée, lui, il arriverait à faire baisser la moyenne de QI d’un pays relativement bien peuplé. Un champion du monde. Et comme disait mon papa, on est toujours le con de quelqu’un. Mais pas forcément de la planète entière quoi…

Il est pas méchant, il est pas branleur, il écoute, nan, il boit les paroles du formateur, il prends des notes, c’est sûrement le plus attentif du groupe.

Et il ne comprend rien…

 

J’ai une certaine imagination, mais je ne trouve aucune fabuleuse théorie qui pourrait expliquer ce qui se passe (ou ce qui ne se passe pas) dans sa tête. Aujourd’hui, on faisait un truc simplissime, il fallait à un moment utiliser un raccourcis clavier, « R » comme reply. Il m’a demandé 5 fois quelle touche on utilisait. Il me l’avait déjà demandé 5 fois hier, et le jour d’avant, et depuis lundi. Cette touche est probablement commune à TOUS les jeux. Alors pourquoi ? Manque de RAM ? Processeur usé ? Windows 95 ? Drogues ? Alzheimer ? Handicap lourd ?

Un collègue commençait à se faire chier et vient papoter sur la messagerie instantanée, comme quoi c’est un peut ridicule de nous faire faire la même chose 5 jours de suite, on a compris, on est pas cons.

Et j’ai regardé M. Pignon.

Ce post est politiquement très incorrect, honteux même. Mais 8h par jour. 5 jours par semaine. 6 semaines (la formation a été rallongée, quelqu’un me veut du mal). 720 heures où je ré-explique en m’efforçant d’être sympa (ça doit d’ailleurs marcher, il raconte à qui veut l’entendre que j’suis sympa et que je connais pleeeeeeeeeeeeiiiiiiiiiiiiin de choses (plein de choses = 2 procédures et un raccourcis clavier jusque là)).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Genetically Modified Independence Day

0

Que voilà une belle journée riche en émotions.

J’ai régulièrement hésité à présenter ma collègue X, mais là, je DOIS partager. Comment bien décrire X… Un savoureux croisement entre Sansa et Joffrey de Game of Thrones et Nadine de Twitter. En demandant à mon copain Google ce qu’il pensait des pestes dans les séries TV, il m’a fait une petite liste non-exhaustive qui pourra vous aider à vous faire une idée :

  • Nellie Oleson, La Petite Maison Dans La Prairie, évidemment
  • Georgina Spars, Gossip Girl, la vilaine manipulatrice (Blair était bien représentée aussi, mais moi je l’aime bien Blair)
  • Rachel Gatina, One Tree Hill, fouteuse de merde
  • Cordelia Chase, Buffy, super prétentieuse
  • Eddie Britt, Desperate Housewives, emmerdeuse de base
Enfin voilà, on comprend à peut près le concept, et j’ai décidé de l’appeler Cordelia.

Cordelia est la preuve vivante que les mecs ne prêtent pas attention qu’au physique, parce que si Cordelia est franchement mignonne, la première chose qu’on retient d’elle c’est qu’elle est ultra-méga-pénible. Et comme dirait mon collègue William Wallace (il est écossais), « Elle est en forme aujourd’hui ». Oh que oui.

Donc aujourd’hui, 4 juillet, grosse teuf pour nos collègues américains, et pour fêter ça on a tous trouvé sur notre bureau un petit sachet de « bonbons » au chocolat fourré beurre de cacahuète. Bon la matin, pour peu qu’on soit un peu sensible on évite, m’enfin sur le principe je suis pour ce genre de célébration.

Quand soudain…

« VOUS AVEZ VU QU’IL Y A DES OGM DANS LES CHOCOLATS ??????? C’EST DANGEREUX, C’EST ILLÉGAL, JE VAIS ME PLAINDRE A L’ACCUEIL »

William et moi on commence à expliquer que, selon notre humble avis, légalement, tant que c’est marqué sur le paquet, ils sont clean, qu’elle est pas obligée d’en manger, qu’à moins de manger que du bio, elle a sûrement déjà ingurgité son poids en OGM, qu’on parle pas d’une tige de cèleri mais d’un bonbon chocolat-beurre de cacahuète qui en soi est déjà très agressif pour ta santé.

Là dessus William Wallace va sur Wikipédia en quête de photos de cochons verts et phosphorescent à envoyer à Cordelia pour la réconforter. Cordelia qui entre temps avait mangé ses chocolats, en se plaignant qu’il n’y avait pas assez de beurre de cacahuète, et que d’ailleurs, il y avait trop de chocolat, et qu’elle aurait préféré juste du beurre de cacahuète.

Plus tard en salle de pause, où il y avait un carton en libre service pour ceux qui voulait du rab, Cordelia était là, à tenir la jambe d’un des managers, parce que tu vois, dedans, y a des OGM, et on va tous mourir.

Plus tard avec William on a aussi testé les cupcakes au couleurs du drapeau américain, mais parce que c’est quand même galère à dessiner sur un cupcake, le cuistot à juste fait une bande bleue, une bande blanche, une bande rouge. Ahem, c’est pas le drapeau américain ça monsieur. Et d’émerveillement en émerveillement, on a vu que l’intérieur du gâteau avait subit les effets de colorants rouges, jaunes, verts, et bleus, un genre de bouillie arc en ciel, et il ne nous en a pas fallu plus pour s’échanger des images de Mon Petit Poney.

En parlant d’images, comme tous les jours, la messagerie pro a été assaillie de memes et de spam en tout genre. Surtout en jour de fête + découverte liée au Boson de Higgs, dont je n’ai moi même pas tout compris même si j’ai lu tous les articles que mes camarades m’ont envoyé. Et une manager à craqué et nous a créé une mailing list spécial spam, en indiquant que d’ici lundi, elle ne voulait plus voir de spam sur la liste principale. Autant dire que la deadline n’est pas passée inaperçue, et qu’en plus de souscrire massivement à la liste spam, les copains se sont vus dans l’obligation de spammer les boîte mail bien comme il faut jusqu’à lundi ce que la manager précise que les chefs se réservaient le droit d’avancer la deadline à là tout de suite maintenant en cas d’abus.

Rendez-vous sur Hellocoton !